Loi 101: Affirmation du français et promotion du bilinguisme

Paradmin

Loi 101: Affirmation du français et promotion du bilinguisme

« Pour que le Canada demeure un pays bilingue, le Québec doit être d’abord et avant tout francophone », a lancé M. Trudeau

Pour une fois je suis d’accord. M. Legault veut étendre la loi aux plus petites entreprises ainsi. Ne pas oublier aussi qu’un Québec bilingue est un atout!

Depuis le début et pendant des années, j’ai contribué avec les autres membres actifs à bâtir un programme sérieux de 156 résolutions, dont l’accent unique francophone en Amérique du Nord, le fameux « Accent d’Amérique » de la Ville de Québec.

Je suis en faveur de permettre aussi à TOUT le monde qui le désire le CEGEP en anglais.

Voici ce qui avait été inscrit dans le programme du Parti conservateur du Québec :

Un gouvernement du Parti conservateur du Québec mettra en place la politique linguistique suivante :

  • Le Parti conservateur du Québec protégera le visage francophone du Québec, le charme qui lui est propre et le français comme langue commune en outillant les élèves de tous les niveaux, de toutes les langues maternelles et de tous âges avec des programmes de perfectionnement du français.
  • Le Parti conservateur du Québec misera davantage sur l’attraction du français plutôt que sur la coercition.
  • Le Parti conservateur du Québec offrira aux parents une réduction ou des crédits d’impôt sur les coûts liés à l’apprentissage du français et de l’anglais pour leur progéniture et pour eux-mêmes. 82 CHAPITRE 13. LANGUE
  • Le Parti conservateur du Québec jumellera également les écoles du Québec à celles d’autres provinces canadiennes dans de nouveaux programmes d’immersion en partenariat.
  • Le Parti conservateur du Québec donnera aux jeunes du Québec le goût de l’apprentissage des langues, intéressera les jeunes enfants au bilinguisme d’abord dans les deux langues officielles du Canada et ensuite à l’apprentissage d’une troisième langue.
  • Le Parti conservateur du Québec appuiera les organismes et les associations canadiennes vouées à la langue française et au bilinguisme à travers tout le Canada et à la langue anglaise et au bilinguisme au Québec.

À propos de l’auteur

admin administrator

2 commentaires pour l’instant

Steve thebergePublié le10:32 - Fév 25, 2021

Chapitre 13, page 82… J’aime bien. Tout ce qui est dit n’est pas étranger. C’est le fruit d’une implication qui persiste depuis une décennie. C’est ce que plusieurs en tant que parents, souhaitent.

Norbert BedouchaPublié le1:57 - Fév 25, 2021

Une première étape serai de bien maîtriser et enseigner la langue française. Mais la réalisation qu’une langue es in outils de communication et non quelque chose d’imposer à une population. Cette action va a l’encontre de toutes libertés d’expression et droit individuelle.

Laisser un commentaire